Naexus-Panoramas

Les panoramas évoquent souvent une attraction désuète, née un peu avant le 19ème siècle et terrassée par le cinéma, à l’aube du 20ème siècle. En réalité, les panoramas, belvédères virtuels sur des mondes distants dans l’espace ou le temps, annoncent les évolutions du théâtre qui passeront de la frontalité du théâtre à l’italienne à l’utopie du théâtre total et accompagnent le développement et la mise en œuvre des techniques visuelles, de la peinture au cinéma en passant par la photographie. Les panoramas ne sont pas réductibles à la seule image à 360°, ce sont des dispositifs techniques complexes, dont la réussite repose sur la maitrise des flux et la mise en scène de l’accès du public, le contrôle stricte de la lumière et de sa diffusion, le calcul de l’illusion donnée par la perspective en fonction de points de vue multiples et la réalisation d’une ambiance intérieure qui sert à la fois le contraste avec l’extérieur et l’émerveillement. Les principes conceptuels visant à concevoir un dispositif immersif sont toujours valides aujourd’hui, supportant le passage de l’image peinte à l’animation numérique car ils sont moins dépendants de la technique visuelle que de la scénographie de l’espace de présentation.

Les panoramas ne sont pas réductibles à la seule image à 360°, ce sont des dispositifs techniques complexes, dont la réussite repose sur la maitrise des flux et la mise en scène de l’accès du public, le contrôle stricte de la lumière et de sa diffusion, le calcul de l’illusion donnée par la perspective en fonction de points de vue multiples et la réalisation d’une ambiance intérieure qui sert à la fois le contraste avec l’extérieur et l’émerveillement. Les principes conceptuels visant à concevoir un dispositif immersif sont toujours valides aujourd’hui, supportant le passage de l’image peinte à l’animation numérique car ils sont moins dépendants de la technique visuelle que de la scénographie de l’espace de présentation.

Næxus – Virtual Space Scope est un dispositif de visualisation immersif développé à l’origine à la Hochschule Anhalt (FH) de Dessau et inscrit désormais en coproduction scientifique et technique avec l’Ecole Nationale Supérieure d’Architecture de Nantes, le laboratoire CRENAU.

Næxus se présente sous la forme d’une bulle immersive équipée dans son espace intérieur d’un écran panoramique et d’enceintes pour la restitution sonore tridimensionnelle. A l’extérieur, la structure offre des surfaces d’exposition. Dans le modèle actuellement en service, le rayon maximal est de 3m, l’utilisateur est au centre d’un cercle de 5m de diamètre ce qui correspond à une utilisation pour trois-quatre personnes à la fois.

clip_image002

L’impression d’immersion est donnée par la couverture de l’ensemble du champ visuel. La projection se fait sur un écran courbé d’1m 50 de hauteur. L’image environne complètement l’utilisateur, lui procurant une forte sensation immersive. Techniquement, Næxus est équipé de 4 vidéoprojecteurs classiques de type Home cinéma, placés sur la partie haute de la structure.

L’image projetée à l’écran est n’est produite que par une seule machine, qu’elle soit issue d’un logiciel 3D, d’un film ou de toute application contrairement aux systèmes équivalent demandant une machine par vidéoprojecteur. Les systèmes est donc parfaitement transparent pour l’utilisateur. Au sortir de l’ordinateur, elle est découpée répartie sur les vidéoprojecteurs et recomposée sans que les jointures ne se voient.

L’utilisateur de Næxus est aux commandes de sa visite. Il peut interagir de diverses manières. Equipé d’une souris 3D, il peut piloter sa progression en choisissant sa vitesse et sa direction, saisir des objets et déclencher des actions. Avec un « tracker » placé sur son corps, l’utilisateur voit son environnement virtuel correspondre à ses déplacements ou plus encore peut commander son avatar incrusté dans la scène numérique.

Pensé comme un objet intérieur et extérieur, le Naexus dispose en extérieur des tablettes servant de support à des objets d’exposition. L’écran inactif, le dispositif devient un cocon. Ouvert aux propositions formelles des artistes de la scène numérique, le Naexus a été présenté au Festival Scopitone et entre dans plusieurs partenariats universitaires et institutionnels.

Partenaires impliqués : ENSAN-GERSA/CERMA, Hochschule Anhalt Dessau, Région Pays de la Loire, Ecole Supérieure du Bois, Association Songo (Scopitone), entreprise Vioso.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *