3D-photo – La Joselière, relevé Photosynth

image

Photosynth a été utilisé pour faire le relevé de la Joselière. Une collection de 121 photographies pour une corrélation de 100 % a été engagée.image

Le temps couvert était idéal pour obtenir une lumière uniforme et diffuse, toutefois, la très faible luminosité a donné des contrastes (équivalent occlusions ambiantes) très faibles.

image

Le nuage de points :image

Le nuage en vue de dessus donne le plan de l’édifice :image

Le relevé photographique n’incluait pas de vues intérieures.

Comparaison avec le levé de L’Helgouach : http://www.persee.fr/web/revues/home/prescript/article/rao_0767-709x_1989_num_6_1_932 – plan de fouille et reconstitution.

josefouille josereconst

josesuperposition

La superposition du nuage et des relevés reste cohérent. Un relevé laser permettrait de valider la justesse véritable des positions.

Le nuage exporté au format PLY, une fois nettoyé, il reste environ 60 000 exploitables.image

image

La passe par défaut ne donne pas de bons résultats, il y a trop peu d’informations, particulièrement sur les faces supérieures.image

Le maillage reste sommaire.image

Photosynth donne de bons résultats pour restituer le plan de l’édifice et les proportions générales, la remodélisation est ici contrainte par le faible nombre de points malgré les 121 photos et le manque d’informations sur les parties supérieures de l’édifice. Une campagne de prise de vues complémentaires devra couvrir l’intérieur et le dessus du mégalithe.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.