3D-photo – Hypr3D–123DCatch, test sur le cairn de la Joselière

Le cairn de la Joselière possède une forme complexe, les dalles sont très irrégulières, mais de couleurs proches, il y a une imbrication formelle que les logiciels de photogrammétrie peinent à résoudre.

Le test Hypr3D

image

Les différents formats sont extraits pour examen. L’ouverture dans Sketchup confirme qu’une partie de l’arrière plan a été pris en compte et maillé.

image

Après nettoyage…image

La confusion entre les différents plans et surtout les plans lointains demande un gros nettoyage. A noter toutefois que ce test est réalisé sur un échantillon faible de vues (17).

Le nuage au format PLY contient les mêmes erreurs :image

Après nettoyage, la façade apparait :

image

Puis est maillée :image

Le maillage brut doit ensuite être complété et repris en plusieurs points.image

Le résultat donne une bonne approche, avec seulement 17 photos prises à 6-7 m par très faible luminosité. Il reste un effet “plomb fondu” du fait de la médiocre résolution des détails.

Exploitation de l’export DAE :

image

Le rendu avec texture donne un résultat visuel correct, même si la géométrie n’est que peu fidèle à la réalité.image

Le test 123DCatch

Avec le même jeu de photos, le test est renouvelé sur 123DCatchimage

image

Les 17 vues sont reconnues et assemblées. Le photoréalisme est impressionnant du fait de l’utilisation d’une vrai texture et non d’une couleur par points.

image

Le modèle 3D exporté au format OBJ possède un maillage assez dense, avec malgré tout, de grandes zones lacunaires.image

Le rendu, du fait de la texture, donne une bonne impression de précision.

image

image

Des prises de vue complémentaires complèteront les zones lacunaires.

Une réflexion sur « 3D-photo – Hypr3D–123DCatch, test sur le cairn de la Joselière »

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.