Gavrinis, France 3 Bretagne

Reportage de Catherine Bazille et Stéphanie Labrousse : http://france3-regions.francetvinfo.fr/bretagne/2014/08/18/le-cairn-de-gavrinis-un-art-bien-mysterieux-vieux-de-6000-ans-533928.html

Par Krystell Veillard

Le Cairn de Gavrinis : un art bien mystérieux, vieux de 6000 ans

Le Golfe du Morbihan abrite un ensemble de mégalithes de l’ère néolithique unique en Europe. Parmi eux, le cairn de Gavrinis situé sur l’île du même nom. Réputé pour ses pierres gravées aussi belles qu’étranges, il est à découvrir jusqu’à la fin du mois de septembre.

  • Publié le 18/08/2014 | 10:38, mis à jour le 18/08/2014 | 11:48

© France 3 Bretagne

© France 3 Bretagne

Les dessins du Cairn de Gavrinis ont traversé les millénaires à l’abri des regards. Des formes géométriques tracées dans le granit par des hommes qui vivaient en Bretagne il y a 6000 ans… C’est sur une île, aux portes du Golfe du Morbihan que le monument abrite ces pierres gravées. On s’y rend en bateau depuis Larmor-Baden. Et dix minutes de navigation suffisent, pour apercevoir le tumulus perché sur une colline.

Une oeuvre du Néolithique

Découvert en 1832, le cairn a été longtemps considéré comme l’oeuvre des Celtes. L’archéologie moderne a prouvé qu’il appartient bien aux temps néolithiques. C’est l’une des toutes premières traces de l’architecture occidentale.
Ces hommes du Néolithique étaient des agriculteurs-éleveurs, une population sédentaire, qui travaillait la terre. La pierre en revanche qui défie le temps, ils la réservent à des constructions d’exception. Comme ce cairn de 500 mètres.

Des dessins gravés très énigmatiques

Sous la terre et les pierres, un dolmen à long couloir mène à une salle qui aurait pu être un tombeau. Toutes les parois sont gravées. Message ou décor… Le sens de ces dessins étranges reste une énigme pour les archéologues.
Certaines gravures ont été identifiées comme étant des écussons, des lames de hache ou des flèches. Une vaste étude tente actuellement de percer les mystères de ces lignes…  De comprendre l’incroyable travail de titan qui a permis au cairn de parvenir jusqu’à nous. Une part d’histoire que vous pouvez venir découvrir jusqu’à la fin du mois de septembre.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *