Films Checkpoint Charlie

Approche du travail
Le travail des étudiants de l’Ecole Nationale Supérieure d’Architecture de Nantes a été mené en partenariat avec les étudiants en architecture de la Hochschule Anhalt (FH) de Dessau (Allemagne). L’idée étant de confronter les visions allemande et française de l’histoire européenne.

Le projet a vu le jour grâce à la participation financière et logistique de l’Institut franco-allemand pour la Jeunesse – OFAJ et les aides des écoles d’architectures de Nantes et Dessau .

Le sujet se pose ainsi :
Checkpoint Charlie n’est plus qu’une petite cabane plantée au milieu de la rue face à un terrain vague : emparez-vous de cet espace et donnez à la ville un objet scénographique en faisant un point unique dans le monde. Vous inspirez-vous de l’histoire ? Rejetez-vous l’histoire ? Etes-vous un étranger à Berlin ou un européen au cœur de son continent ? Montrer comment l’espace devient narration.

Le travail se décompose ainsi :
1- Compréhension du site d’après documents, appropriation du contexte historique et social
2- Définition d’une posture conceptuelle
3- Ecriture de la première trame narrative, esquisse scénographique
4- Visite des lieux, immersion, relevés, photographies
5- Ecriture, dessins conceptuels, story-boards
6- Animatique, scénographie définitive
7- Construction du film court métrage, réalisation de quelques planches
8- Projection publique à Nantes, exposition publique à Berlin et Dessau

Les courts métrages
Les films ont été réalisés entre novembre 2007 et janvier 2008, en images de synthèse.

Face à face
Charles COIFFIER
Christelle MORISSET
Clément PERRAUDEAU
Emeline TERMET

Une course vers le ciel entre l’Est et l’Ouest qui aura des effets bien inattendus pour la suite de l’histoire.

 

BO²
Julien HUTEAU
Anne KERIGNARD
Simon PATOZ

Lorsque le monde s’affronte à mort, seul un élément extérieur pout ramener la paix.
Mais à quel prix ?

 

Ce souvenir
Sophie BESSEAU
Nadine KHALIL
Anaïs LEGRAND
Charlotte MAHE

Mise en abime du kitch dans une visite étonnante de Berlin. Et si on mettait Berlin en bouteille ?

 

Chrisalys
Cyril BOUDIGUES
Solène JACOB

CheckPoint Charlie, dans quelques années, se transforme, se métamorphose, absorbe l’énergie, crée la vie.

 

Lifeground Charlie
Clément GORIOUX
Julie KOWALCZYK

La course contre l’inexorable est lancée dans un Berlin aseptisé. Deux enfants, une ligne et l’impossible rencontre.

 

Mur conjugal
Cyril FOUCAULT
Christel HALLIEZ
Rafik MEDDOUR

A force de ne plus s’entendre, la partition est devenue inévitable. Devait-elle prendre cette forme ?? Et si ce qui nous unissait était plus fort que ce qui nous sépare ?

 

Murmures
Hélène DANIEL
Mélanie GIRARDIN

Dans un Berlin partitionné, chacun tente de faire passer par-dessus le rempart mots d’amour, d’espoir ou d’encouragements. Mais ces mots sont littéralement digérés par le mur.

 

Pscchhhh
Paulina MATKOWSKA
Laëtitia TARDIF

Dans un Berlin où toute pointe est interdite, deux enfants déclencheront une réaction en chaine qui changera le cours de l’histoire.

Vers la lumière
Thomas LACROIX

Comment s’échapper vers l’Ouest ? En préparant minutieusement le vecteur d’évasion, mais les évènements peuvent être contrariants…

Filmographie indicative

Allemagne – CheckPOint Charlie – Berlin

• L’espion qui venait du froid – Martin Ritt
• Mes funérailles à Berlin – Guy Hamilton
• Le Rideau Déchiré – Alfred Hitchcock
• Les Ailes Du Désir – Wim Wenders
• Le Tunnel – Roland Suso Richter
• Good Bye, Lenin! –Wolfgang Becker
• La Vie des autres –  Florian Henckel von Donnersmarck
• Die Frau vom Checkpoint Charlie – Miguel Alexandre
Classiques guerre froide
• La Mort Aux Trousses – Alfred Hitchcock
 
James Bond – Berlin – Allemagne
• Octopussy – John Glen
• Bons baisers de Russie – Terence Young

Corée frontière nord/sud
• joint security area – Song Kang-ho

Israël / Palestine
• Promesse –  Justine Shapiro, B.Z Goldberg, Carlos Bolado

Bibliographie

• Bernard Brigouleix, 1961-1989 : Berlin, les années du mur, Tallandier, Paris,
• André Fontaine, Histoire de la guerre froide, de la guerre de Corée à la crise des alliances (1950-1963), Seuil, coll. « Points Histoire », Paris, 1983
• Gilles Freissinier, La Chute du mur de Berlin à la télévision française : de l’événement à l’histoire (1961-2002), L’Harmattan, Paris, 2006
• Anne-Marie Le Gloannec, Un mur à Berlin, Complexe, Bruxelles, 1985
• Daniel Vernet Le Monde, Novembre 1989 : le mur de Berlin s’effondre, Seuil, Paris, 1999
• Yvan Vanden Berghe (trad. 2e éd. par Serge Govaert), Un grand malentendu ? Une histoire de la guerre froide (1917-1990), Academia, Louvain-La-Neuve, cop. 1993Arthur Schlesinger (trad. sous la dir. de Roland Mehl), Les Mille Jours de Kennedy, Denoël, Paris, 1966.
• Peter Schneider, L’Allemagne dans tous ses états, B. Grasset, Paris, 1991 

—–
 
Unité Pédagogique : Architecture en Représentation(s)

présentation
L’UEP s’appuie sur la connivence architecture et cinéma pour construire un processus de conception inverse. Plutôt que de raconter une histoire en un lieu, on raconte une histoire qui constituera ce lieu. Cette histoire, mise en images, prend en charge le genius loci, les dimensions historiques et sociales et surtout transcende le projet en le déployant dans toutes les dimensions de l’espace et du temps.

Objectifs
• Travail sur la temporalité en présentant le lieu dans ses trois grands moments, idéalisation projectuelle – mise au point / construction – usage dans une dynamique temporelle.
• Mise à niveau instrumentale afin que l’outil soit bien au service de la créativité et non le contraire, que la créativité soit bridée par une maladresse instrumentale.
• Acquisition des outils et notions liés à la narration et au cinéma.
• Ouverture du regard en travaillant avec les allemands de l’Ecole de Dessau.
• Réalisation d’un produit fini, montrable hors les murs de l’école.

Contenu
• Mise à niveau technique sur les outils.
• Acquisition des principes narratifs, de mise en scène et de mise en images liés au cinéma.
• Réalisation du court métrage et mise au point du projet.
• Mise à niveau des connaissances liées au sujet traité.

Problématique
La narration peut-elle être source et dynamique de projet ? Produit-elle des concepts, des lieux et des formes inattendus ?

Travail demandé
• Exploration des enjeux du site (historiques, sociaux, urbains, architecturaux).
• Détermination d’un espace conceptuel dans lequel les étudiants vont travailler.
• Mise au point d’une image de référence prédéterminant la proposition narrative puis projectuelle.
• Rédaction d’un scénario puis d’un story-board.
• Réalisation d’un court métrage.
• Exploration de « l’incidence projet ».

Méthode de travail
L’ensemble se fait sous la forme d’atelier en temps continu alternant cours ou conférences magistraux, pratique instrumentale et moments d’échanges et de réflexions.
Les points d’étape font l’objet d’une présentation collective, formalisée.
Un regard extérieur est porté par des professionnels et des enseignants étrangers.

Moyens utilisés
Travail sur machines, projections sur écran et expositions.
Déplacement sur site (voyage en Allemagne par exemple).
Visites de salons, laboratoires de recherches, lieux remarquables liés à la problématique.

Calendrier
Un semestre (septembre – janvier).
Trois séquences : acquisition des outils – écriture et mise au point du projet – réalisation.

Encadrement
2 enseignants titulaires (Bruno Suner – Laurent Lescop) responsables du module.
2 enseignants allemands (Manfred Sundermann – Johaness Kalvelage) alter ego à Dessau
1 enseignant vacataire soutient informatique (Ronan Courtes)
2 intervenants : cinéma et musique (Marc Grandsard – Mark ar Ruz)

Evaluation
Contrôle continu sur les présentations d’étape
Evaluation finale sur présentation des courts métrages.

École nationale supérieure d’architecture de Nantes
Rue Massenet – BP 81931 – 44319 Nantes Cedex 3
Établissement public national d’enseignement supérieur et de recherche

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.